L’événementiel pendant le confinement : un tournant digital

D’abord limités à 100 personnes, les rassemblements ont finalement été totalement interdits pendant le confinement. Réunions, petits-déjeuners presse, séminaires, événements, tout a brutalement été stoppé. Les entreprises se sont donc tournées vers d’autres solutions pour maintenir le contact avec leurs clients, leurs collaborateurs et la presse.

L’émergence des webinars dans le B to B

Plus que les visioconférences, les webinars se sont imposés comme le moyen de créer un événement en B to B pendant le confinement. Contraction entre web et seminar, le webinar est une conférence en ligne qui offre de multiples avantages, comme la présence d’un chat, le partage de documents ou encore la possibilité de visionner la conférence en replay. Il permet en outre à ses créateurs d’être au courant de toutes les actions de leur audience.

Avec les webinars, les contraintes des événements physiques disparaissent, et notamment la contrainte géographique. Ainsi, avec sa version en ligne de Sustain 2020, événement dédié aux achats responsables, Ecovadis est passé de ses 700 visiteurs habituels en physique à 1600 visiteurs venant de 57 pays différents. De même, avec son webinar immersif pour la marque Océopin, l’agence MyBeautifulRP a réussi à faire voyager les journalistes du Cap Ferret à la Charente-Maritime. Le webinar offre donc de nouvelles possibilités et est toujours d’actualité puisqu’il permet la distanciation sociale encore en vigueur.

L’e-event pour maintenir son B to C

L’événementiel à destination du public (concerts, festivals, salons) a lui aussi subi de plein fouet la crise sanitaire. Mais les entreprises ont vite réagi en se tournant, une fois encore, vers le digital.

Les événements sportifs se sont par exemple largement dirigés vers l’e-sport. La NBA a notamment organisé un tournoi avec ses joueurs sur le jeu XBOX NBA 2K. Or, si pour le sport ce type d’événement ne représente qu’une solution de secours, d’autres domaines pourraient se convertir plus durablement. En effet, l’édition en ligne de la Shangaï Fashion Week a non seulement engendré un taux d’audience impressionnant (2,5 millions de connexions) mais elle a aussi permis un grand nombre de ventes via la boutique en ligne à laquelle les spectateurs avaient facilement accès.

Cela nous pousse à nous questionner sur l’avenir des e-events après la fin de l’épidémie…

Une conversion au digital qui devrait laisser des traces

Ecovadis a d’ores et déjà affirmé maintenir une part de digital pour Sunstain 2021. De même, après avoir découvert de nouveaux outils comme les lives Instagram ou les formations sur Zoom, beaucoup d’entreprises veulent les intégrer à leur politique de communication. Elles souhaitent aussi proposer des contenus interactifs pendant leurs événements physiques.

De ce fait, les vidéos devraient représenter 80 % du contenu digital en 2020. C’est pour cette raison que CWA dispose de son propre studio pour tourner, monter et scénariser vos projets afin de booster votre communication à un moment où les dispositifs fixes et physiques sont désuets.

Enfin, que vous retourniez aux événements 100 % physiques où que vous tentiez une conversion, la communication événementielle reste l’une des plus impactantes pour le public comme pour vos collaborateurs. CWA vous accompagne donc pour médiatiser votre événement. Avec une organisation sur-mesure, toutes vos envies (digitales ou non) sont réalisables.

Faites grandir votre notoriété et améliorez votre image de marque grâce à une communication événementielle qui se réinvente tous les jours.

There are no comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Start typing and press Enter to search

Shopping Cart